Qui était Jessé ?

 

jesse jesse2

Jessé de Forest, auquel le Lycée d’Avesnes doit son nom, naît vers 1575, dans une famille de drapiers installée à Avesnes dès le XVème siècle.
Protestant, il quitte définitivement Avesnes en 1598, suite à l’Inquisition de Philippe II, pour aller se fixer à Sedan. Il se réfugie ensuite en Hollande, à Leyde, en 1615, où il exerce la profession de « teinturier en couleur ». Sa vie précaire dans cette ville étrangère le conduit, avec ses coreligionnaires, à envisager l’émigration vers le Nouveau Monde.
Après bien des difficultés, il met en œuvre son projet d’expédition dans le but de fonder une colonie de Wallons protestants dans le Nouveau Monde. Il fixe d’abord son choix sur la région encore inexplorée de l’embouchure de l’Hudson (l’actuelle New-York) mais les circonstances l’obligent à se tourner vers la Guyane, terre riche en café, épices, métaux et bois précieux et surtout, plantes tinctoriales (pour la teinture du drap, activité qu’exerce Jessé)
Avec quelques compagnons, il s’embarque en juillet 1623 pour une longue et périlleuse traversée de l’Atlantique, après des escales en Angleterre et en Afrique. Il arrive le 16 octobre en Amérique du Sud, dans la Rivière des Amazones, où se trouvent déjà des colons hollandais.
En Guyane, Jessé de Forest est explorateur. Il est aussi topographe, naturaliste et géologue. Il étudie la flore et la faune locales, les minéraux, et part en reconnaissance à l’intérieur des terres pour choisir une implantation pour sa future colonie, qui soit propice à la culture et à la teinture du coton. Il est défricheur. Dans ces terres quasiment vierges, il se trouve confronté avec ses compagnons à des conditions difficiles qui requièrent un grand sens pratique. Il se lie avec les indigènes. Son autorité et son bon sens l’amènent même à jouer le rôle de médiateur entre des tribus ennemies.
Son entreprise sera malheureusement compromise par sa mort le 16 octobre 1624, par insolation. Ses compagnons se seront pas découragés et continueront son entreprise pendant quelques mois mais seront contraints de rentrer en Hollande, suite à des conditions matérielles précaires.
L’aventure guyanaise se terminait mais l’aventure nord-américaine avait déjà commencé. En effet, un second bateau accompagnait celui de Jessé de Forest en juillet 1623. Il s’était séparé de lui à l’île de Madère et avait fait voile vers le nord-ouest pour gagner la Rivière Hudson (actuellement emplacement de New-York et colonie hollandaise). Les passagers avaient débarqué et s’étaient installés dans la Nouvelle Amsterdam.
En 1624, la Compagnie Hollandaise des Indes Occidentales décide de coloniser effectivement cette région qui vient d’être érigée en province sous le nom de Nouvelle Hollande. Elle reprend le projet initial de Jessé de Forest et trouve les Wallons recrutés par celui-ci tout prêts à répondre à son appel.
En mars 1624, les Wallons quittent la Hollande, pour arriver en mai 1624 sur les bords de l’Hudson. C’est ainsi que NEW YORK fut à l’origine peuplée en grande partie de Wallons, de gens du Hainaut, et parmi eux, par des membres de la famille de Jessé de Forest. Ces gens partis de notre région contribuèrent au développement de la ville de NEW YORK.
Jessé de Forest, dont le lycée d’Avesnes porte le nom, fut donc un personnage hors du commun, qui participa à la grande aventure du développement des colonies européennes dans le Nouveau Monde au XVIIe siècle.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com