Enseignements généraux

Un lycée général avec trois filières : Littéraire (bac L), économique et sociale (bac ES), scientifique (bac S).

Voici les différents enseignements généraux assuré par l’école :

  • EPS
  • Langues vivantes (anglais, allemand, espagnol)
  • Histoire-géographie
  • Math
  • Français
  • Sciences: Physique, Chimie, SVT

 

  • Lettres classiques

thumbnail_lucie-avril-2015-et-rome-392

POURQUOI faire du Latin et/ou du Grec au lycée ?

Oui, pourquoi ?

Ça fait un, deux, trois ans qu’on en fait, ça va bien…

C’est toujours la même chose…

La grammaire, on en a un peu soupé…

C’est encore un truc en plus dans l’emploi du temps…

Tout cela est vrai, mais au lycée, ce n’est plus tout à fait pareil.

D’abord tous les élèves sont d’accord pour dire que le Latin et le Grec sont plus faciles au lycée qu’au collège ; et c’est vraiment là qu’on rentabilise toute la grammaire qu’on a acquise.

Ce serait vraiment dommage de ne pas profiter de tout ce qui a été mis en place au collège.

Comme c’est une matière « en plus », « facultative », elle est comptée comme « points bonus » et ne peut donc que faire augmenter la moyenne générale ; si vous avez en-dessous de 10 en Latin (et il faut vraiment le faire exprès !), la moyenne de Latin ne compte pas.

Et en général, en travaillant (quand même !) un peu, on a de très bonnes notes (la moyenne de Latin au baccalauréat tourne autour de 17, ce qui est très élevé pour une moyenne de Terminale).

La présence du Latin sur le bulletin, sur le dossier scolaire, reste un point fort pour s’inscrire dans l’Enseignement Supérieur, par rapport à ceux qui ne font pas d’option.

Et puis…

On se retrouve « entre latinistes », et « entre hellénistes » ce qui parfois peut faire du bien quand on est dispersé dans plusieurs classes ;

L’ambiance est moins stressante que dans un cours « obligatoire ».

Et surtout…

On apprend des choses, quand même ! Histoire, culture, réflexion, philosophie… les programmes de Latin et de Grec suivent le programme des autres matières, en particulier celui du Français en Première et de Philosophie en Terminale ; les élèves qui font Latin et/ou Grec sont en général beaucoup plus à l’aise, plus cultivés que ceux qui n’en font pas, ça se voit très nettement en Français.

Si vous êtes un peu « curieux de tout » le Latin et le Grec sont faits pour vous ! 

Il y a des élèves qui reprennent Latin ou Grec en Première, voire en Terminale, alors qu’ils avaient abandonné… et qui regrettent d’avoir abandonné, alors, autant le prendre dès la Seconde !

Alors oui, on traduit des textes, mais on les traduit ensemble, en classe, doucement ; on réfléchit dessus ensemble. Pas de devoirs à la maison, mais revoir et apprendre le cours pour les DS, quand même ! 

Ne vaut-il pas mieux travailler efficacement 3 heures au lycée, pour une matière qui rapporte des points et qui fait progresser, que perdre son temps au café ou sur internet ?

 Dès qu’il y a moyen, une exposition à Paris, à Bruxelles… on organise une sortie pour les Latinistes et les hellénistes ; tous les trois ans, on fait un très beau voyage en Italie, et on espère bien pouvoir continuer à le faire  ! 

Attention quand même, ce ne sont pas des cours pour faire le « guignol » ! On peut travailler dans une bonne ambiance, tout en faisant du vrai travail sérieux, qui doit le rester pour vous valoriser, vous. Par ailleurs vous ne vous engagez plus pour trois ans ; mais on n’abandonne pas en cours d’année, « facultatif » ne veut pas dire « je viens quand je veux », donc, cela s’adresse à des jeunes gens responsables et réfléchis, capables de comprendre que la culture est un vrai trésor.
WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com